FB_IMG_1634560231967_edited.jpg

Je m'appelle Johanna, j'ai 33 ans et je vis dans l'Ain.

J'ai toujours vécu entourée d'animaux, principalement de chiens. C'est donc tout naturellement qu'en 2013, lorsque j'ai pris mon indépendance, j'ai adopté Iron, un petit chihuahua, avec qui j'ai partagé 7 merveilleuses années. Son départ en 2020 a été une véritable épreuve, qui m'a amené à prendre conscience de la difficulté de trouver soutien et compréhension lorsque l'on perd un animal. Cela a été un vrai déclic, qui m'a poussé à transformer la douleur en quelque chose de constructif : je voulais faire changer les mentalités sur le deuil animalier et aider les personnes qui en souffrent. 

C'est à ce moment-là que Maïka'i est née dans mon esprit...

Mon parcours

En juin 2021, j'ai intégré les Pompes Funèbres Animalières en tant qu'assistante administrative, en charge du contrôle des conventions de crémation. Cette immersion au plus près du milieu du deuil animalier m'a conforté dans mon envie d'apporter ma pierre à l'édifice.

En juillet 2021, j'ai commencé mon parcours de formation dans le but de faire de l'accompagnement du deuil animalier, et j'ai obtenu fin septembre mon certificat de Praticienne en Relation d'Aide, puis un Diplôme d'Accompagnement du Deuil Animalier avec le Centre du Deuil Animalier de Brigitte Bérubé, grande spécialiste au Québec, afin de me spécialiser.

Mes valeurs


Authenticité

Je suis sincère dans ma démarche d'accompagnement. Etant passée par le deuil animalier, je sais ce que vous pouvez ressentir et le non-jugement est ma priorité.


Compassion

Je suis en capacité de comprendre ce que vous vivez, même si je ne peux pas me mettre à votre place. C'est pour cette raison que je préfère parler de compassion plutôt que d'empathie (qui signifie "se mettre à la place de...").


Bienveillance

Je vous accompagne avec douceur, sans jugement et à votre rythme. Je vous accepte entièrement dans votre deuil et je vous ouvre la voie pour vous accepter également.


Disponibilité

Je suis disponible pour les personnes qui suivent mes accompagnements, même au-delà des séances. J'essaye de répondre rapidement aux messages afin de vous épauler au mieux.

Qui suis-je ?

Pour que la souffrance de la non-reconnaissance du deuil
ne se rajoute plus à celle de la perte

guillemets 2.png
guillemets 2.png